Naufrage : Le Ministre des Transports interdit l’embarcation en bois la nuit

 

Le Ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement Marc Ekila a annoncé l’interdiction d’embarcation en bois la nuit en République Démocratique du Congo (RDC), pour éviter les cas de naufrage.

Cette nouvelle mesure a été annoncée au cours d’une réunion convoquée par le Ministre Ekila, comme l’a confirmé le président de l’Union congolaise des armateurs des baleinières, Gabicha Bakombe.

À l’en croire, le Ministre a déploré la navigation nocturne sans remplir les conditions, notamment le non-respect de tonnage, le manque d’identification des armateurs ou l’absence de manifeste qui reprend le mois de passagers.


« Le Ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement nous a convoqués pour voir ensemble les mesures à prendre pour éviter les cas de naufrage pendant la nuit. Parmi ces mesures, il y a l’interdiction d’embarquer en bois la nuit et l’obligation de posséder les documents de navigation conforme à la loi ».

Et d’ajouter : « Beaucoup d’armateurs soit leurs commandants conducteurs et gérants en complicité avec certains services de l’État, s’emploient à des pratiques illégales mettant la vie des congolais en danger ».

Lire aussi  Kwilu/Accident de route sur la RN1 : 40 morts et 31 rescapés (bilan définitif)

Cette mesure est intervenue après le naufrage, le dimanche dernier sur le fleuve Congo, de la baleinière Mapamboli au port privé Bankita à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Équateur ayant causé, selon le dernier bilan des autorités provinciales, au moins cent (100) morts.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires