Kasaï-Oriental : La route nationale numéro 1 quasiment impraticable à Mbuji-Mayi

 

L’avenue Inga, considérée comme la nationale n°1, connaît de nouvelles têtes d’érosion après les récentes pluies qui se sont abattues sur la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental.

Ceci est la conséquence de la lenteur avec laquelle les travaux sont effectués sur cette artère, par la société Sam Grête.

En effet, des mois se sont écoulés, mais rien de concret n’a été fait jusque-là par cette société de construction, au regard du constat désolant qui se présente sur le terrain.


À ce jour, il suffit juste que la pluie tombe pour que l’on assiste des drames. Les ruissellements stagnent le long de la route, causant ainsi l’apparition des têtes d’érosion.

Les engins roulants pataugent pour arriver à destination, alors que
d’autres se voient obliger de zapper cette route principale suite à son impraticabilité.

Le même constat est fait sur l’avenue Monseigneur Nkongolu, une artère reliant la commune de Bipemba à celle de Diulu. Alors que les résidants du coin se frottaient déjà les mains pour sa réhabilitation, cette route a repris sa forme initiale. L’on peut y voir des têtes d’eriosion disséminées de part et d’autre, chose qui ne facilite nullement la circulation.

Lire aussi  Sud-Kivu : le gouvernement invité à réhabiliter en urgence les 3 ponts endommagés à Uvira

D’aucuns s’interrogent sur la fin les travaux sur ces deux grandes avenues de la ville de Mbuji-Mayi, alors que le début bat de l’aile…

Jacob Séraphin Nkita, à Mbuji-Mayi

 

Lire aussi

Les plus populaires