Décès de Ne Mwanda Nsemi : Adolphe Muzito invite à « saluer la mémoire de ce leader et digne fils Ne Kongo »

 

Le président du Nouvel Élan Adolphe Muzito n’est pas resté indifférent vis-à-vis de la mort de Ne Mwanda Nsemi, survenue ce mercredi 18 octobre de suite d’une longue maladie.

L’ancien chef du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) appelle l’opinion nationale et internationale à saluer la mémoire du leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala comme un vaillant combattant pour la dignité du Congolais.

Il l’a fait savoir dans un message des condoléances lu par son porte-parole Joséphine Takizala.


« Pour son authenticité, ses positions idéologiques, pour ses efforts consentis pour rebâtir la dignité du Congolais où qu’il soit dans le monde et pour son combat consacré à préserver la gloire de la culture authentique du congolais, Adolphe Muzito invite à saluer la mémoire de ce leader et digne fils Né Kongo », a-t-il déclaré.

Ne Mwanda Nsemi, qui signifie en Kikongo « esprit créateur » est né en 1946 à Luozi, territoire situé dans la province du Kongo Central. De son vrai nom Zacharie Badiengila, il est mort le 18 octobre 2023 au centre Nganda à Kinshasa, de suite d’une longue maladie.

Lire aussi  CNSS : Officiellement installé pour un mandat de 3 ans, le nouveau Bureau National de la délégation syndicale présente 4 urgences à l'employeur

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires