Goma : Un litre d’essence à la pompe revient désormais à 4.000 FC après la réouverture des stations service

 

Un litre d’essence coûte actuellement 4.000 Francs congolais chez les revendeurs de la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu. Cette baisse du prix de carburant s’observe quelques jours après que les pétroliers de cette province aient décidé de fermer jusqu’à nouvel ordre leurs stations services et rehausser le prix jusqu’à 6.000 FC le litre.

Toutes les stations services de la ville ont donc réouvert depuis lundi soir. Cette réouverture après trois (3) jours de grève a aussi entraîné une baisse de prix de transport.

Cette réouverture est la conséquence d’un compromis trouvé entre les pétroliers et le Gouvernement au sujet des prix et du payement de manques à gagner.


Ces pétroliers exigaient du Gouvernement une nouvelle structure des prix des produits pétroliers ainsi que le paiement des pertes et manques à gagner qu’ils ont encaissés depuis septembre 2023.

Chez les revendeurs de carburant, un litre d’essence se vendait le week-end à 6.000 FC pour certains et 7.000 FC pour les autres.

Lire aussi  Hommage aux victimes du drame de Matadi Kibala : "L'exécutif provincial n'acceptera plus jamais le non respect des normes urbanistiques" (Ngobila)

Le président de l’Association des Pétroliers du Nord-Kivu (APENOKI) cité par la Radio Okapi avait affirmé que ses membres étaient en difficulté d’approvisionnement des produits. Pour lui, la structure des prix des produits pétroliers n’était plus proportionnelle aux autres exigences, notamment celles d’importation.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires