Kasaï-Oriental : Les travaux du projet Tshilejelu reprennent ce mardi 24 octobre

 

Après plusieurs mois de trêve, les travaux du projet Tshilejelu vont reprendre ce mardi 24 octobre à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental. La nouvelle a été relayée sur les réseaux sociaux ce lundi 23 octobre, par la direction de l’Office des Voiries et Drainages (OVD), établissement qui supervise ces travaux.

Pour cette nouvelle cadence, l’OVD a dû retirer sa confiance dans la firme chinoise CREC7 au profit de l’entreprise égyptienne Safrimex, très applaudie par la population locale pour « son assiduité » au travail.

Depuis que CREC7 avait le contrôle du marché, les travaux marchaient à pas de caméléon, situation déplorée par non seulement la population, mais aussi par le PCA de l’OVD qui avait, au terme de sa visite d’inspection des travaux du projet Tshilejelu dans la capitale diamantifere, décidé de la résiliation de contrat avec la firme chinoise pour « nonchalance ».


D’aucuns ne pensaient revoir ces travaux redémarrer, mais tout reprend donc pour tenter de réhabiliter au moins vingt-cinq (25) kilomètres de la voirie urbaine visés par ce projet.

Lire aussi  Agriculture : "La farine de Maïs made in Haut-katanga" un pari gagné par Jacques Kyabula Katwe

Pour cette nouvelle marche, les travaux seront déclenchés sur l’avenue Fatshi (ex Lusambo), longtemps jetée dans les oubliettes. Cette avenue suffoquait les environnants avec des masses poussiéreuses dégagées dans l’air au passage des engins roulants.

Bien que la société Safrimex soit en pleine exécution d’un autre projet d’asphaltage de trente-cinq (35) kilomètres de la voirie urbaine, elle s’est dite également prête à matérialiser celui de Tshilejelu.

Jacob Séraphin Nkita, à
Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires