Nord-Kivu : Un militaire EAC tué par les rebelles du M-23/RDF à Nyiragongo (armée)

 

Les militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) ont été la cible d’une attaque des terroristes M23-RDF le mardi 24 octobre 2023, dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu, qui livre l’information, affirme que cette attaque rebelle a été vite repoussé par l’armée républicaine.

À cette occasion, un (1) militaire de la force régionale de l’EAC (Est Africa Community) a été tué par ces rebelles rwandais après que le M23-RDF ait contourné les positions des militaires FARDC.


Déplorant cet acte odieux, Ndjike Kaiko Guillaume réaffirme l’engagement des militaires FARDC dans la défense de l’intégrité territoriale.

‹‹ Nous demandons aux M-23 avec ses alliés, s’ils sont inscrits sur la voie de la guerre qu’ils disent officiellement, et nous, nous sommes prêts à en découdre avec eux jusqu’à les mettre en dehors de nos frontières ››, a-t-il ajouté.

Lire aussi  Nord-Kivu : les larmes coulent après la disparition de trois personnes à Bulongo

Seulement, cela fait croire aux habitants que l’EAC, « qui a longtemps protégé le M23-RDF sur le sol congolais » ne pourrait donc plus tarder à agir vu que la menace n’est pas seulement pour le peuple congolais.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires