Procès Stanis Bujakera : L’instruction reprend ce vendredi à la Prison Centrale de Makala

 

C’est ce vendredi 03 novembre que reprend l’instruction du procès Stanis Bujakera Tshiamala depuis la Prison Centrale de Makala où il est incarcéré.

Il faut dire que l’ONG Reporters Sans Frontières (RSF) venait de publier récemment les résultats d’une enquête sur l’affaire qui a conduit ce journaliste congolais devant les tribunaux. D’après la cellule d’investigation de RSF dont une délégation s’était rendue en République Démocratique du Congo (RDC) fin octobre, Stanis Bujakera n’est pas l’auteur de la note de l’ANR (Agence Nationale des Renseignements) pour laquelle il risque dix (10) de prison.

Cela va faire bientôt deux (2) mois depuis que Stanis Bujakera, correspondant de Jeune Afrique, collaborateur de Reuters et directeur de publication adjoint d’Actualité.cd, a été arrêté. Il est notamment accusé d’avoir contrefait ou falsifié les sceaux, timbres, poinçons ou marques de l’État et des Administrations publiques, et d’en avoir fait usage.

Lire aussi  Flash : Eddy Kapend est libre

Il sied de rappeler que le document en question, auquel Jeune Afrique a consacré un article, retraçait les circonstances de l’assassinat de l’ancien Ministre et proche collaborateur de Moïse Katumbi, Chérubin Okende, et mettait en cause les renseignements militaires. Cependant, note Jeune Afrique, l’article en question, publié le 31 août, ne porte pas la signature de Stanis Bujakera Tshiamala.

Arrêté le 8 septembre dernier à l’aéroport de N’djili à Kinshasa alors qu’il était en partance de Lubumbashi, Stanis Bujakera a été conduit à la prison de Makala le 15 septembre dernier et sa détention avait été confirmée pour des besoins d’enquête par le Tribunal de Paix de Kinshasa-Gombe.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires