Élections en 2023/Discussions de Prétoria : Le camp Fayulu parle d’un « coup monté »

 

Des tirs à balles réelles retentissent au sein de l’opposition congolaise à l’approche des élections présidentielles du 20 décembre 2023, après l’échec d’un consensus autour de la désignation d’un candidat commun à Pretoria, en Afrique du Sud.

Devos Kitoko, secrétaire général du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), cher à Martin Fayulu, a révélé, ce lundi 04 décembre sur Top Congo FM, que la rencontre de Prétoria était un « coup monté ».

« La rencontre de Prétoria était un coup monté. Tout était déjà préparé à Kinshasa. J’ai sauvé la nation. Il y avait un complot monté par Katumbi, Matata et certains blancs contre la nation et contre Fayulu », a révélé Devos Kitoko.


D’un ton ferme, ce professeur a expliqué qu’à Pretoria, il devait s’agir d’un debat technique et scientifique. « Mais depuis Kinshasa, tout a été taillé pour le candidat président Moïse Katumbi », insiste Devos Kitoko.

Lire aussi  Cour constitutionnelle : Le FCC réitère sa position de ne pas reconnaître les 3 juges nommés par Félix Tshisekedi

Pendant ce temps, l’opposant Delly Sessanga vient de rejoindre le bloc Franck Diongo, Matata Ponyo et Seth Kikuni qui soutiennent la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle pour affronter le président sortant et candidat à sa propre succession, Félix Tshisekedi.

Dan Bawuna

 

Lire aussi

Les plus populaires