RDC/Jour du vote : « Pourquoi se précipiter d’organiser les scrutins alors que la CENI n’est pas prête ? » (Marie-Josée Ifoku)

 

Marie-Josée Ifoku, l’une de deux (2) candidates à la course pour la magistrature suprême vient de remplir, dans l’après-midi de ce mercredi 20 décembre, son devoir civique. L’initiatrice du concept « kombolisation » a voté les candidats de son choix dans un centre de vote dans la commune de Gombe.

Cette ancienne gouverneure de la province de la Tsuapa a, après cet exercice, déploré les conditions dans lesquelles ces élections sont organisées. Marie-Josée Ifoku souligne que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) n’était pas prête pour la tenue des élections dans le délai.

« Nous sommes venus pour voter et nous constatons que plusieurs bureaux n’ont pas de machines. Il y a une seule machine qui nous permet de voter (…) Nous constatons que la CENI n’était pas encore prête pour nous donner des élections aujourd’hui », a-t-il déclaré


Avant de s’interroger : « Pourquoi se précipiter d’organiser les scrutins alors que la CENI n’est pas prête ? ».

Lire aussi  Kasaï-Oriental/Ass. Prov. : Le nouveau président révoque le coordonnateur du bureau d'études

Pour elle, ce qui est plus important c’est de permettre à la population de se choisir ses dirigeants en toute quiétude.

« (…) C’est décevant ce que nous venons de voir aujourd’hui. Je suis candidate présidente c’est pourquoi j’ai été facilitée, or le plus important c’est permettre à cette population de se choisir de nouveaux dirigeants devant la conduire ».

Après le retard observé dans le démarrage du vote dans plusieurs centres de vote du pays faute du déploiement à temps du matériel électoral, la rapporteure de la CENI, Patricia Nseya a annoncé que tous les centres vont voter durant 11 heures du temps à partir de l’heure du lancement des opérations.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires