Église de réveil du Congo : Dodo Kamba recouvre ses fonctions de représentant légal

 

Destitué sur arrêté de la Ministre de la Justice du 4 décembre dernier, Dodo Kamba Israël vient de trouver gain de cause devant le Conseil d’État, qui l’a réhabilité de ses fonctions de Représentant légal des Églises de Réveil du Congo (ERC), ce à travers une décision judiciaire rendue publique le mercredi 27 décembre 2023.

Ceci fait suite à une requête introduite par ce dernier devant le conseil d’État, afin de remettre en doute la légitimité de l’arrêté ayant d’une part conduit à sa déchéance, et d’autre part, à la nomination de nouvelles figures à la représentation des Églises de Réveil du Congo.

Considérant que la Ministre de la Justice Rose Mutombo « est allé trop vite en besognes » jusqu’à décider de la nomination d’autres personnes à la tête des ERC sans attendre l’issue de la contestation de sa décision intentée par Dodo Kamba, le juge des référés a dû réaliser que la décision contestée préjudiciait de manière suffisamment grave et immédiat à la situation de Dodo Kamba, justifiant ainsi la suspension de son exécution.

Lire aussi  Justice : Patient Sayiba de l'OGEFREM a bénéficié d'une liberté provisoire

Par conséquent, le Conseil d’État a ordonné la suspension des effets de l’arrêté ministériel approuvant la nomination des personnes chargées de l’administration de l’ASBL Église de Réveil du Congo (ERC), en attendant l’examen de la requête en annulation devant le Conseil d’État.

Cette décision permet à Dodo Kamba Israël de recouvrer ses fonctions déjà perdues. Elle sera publiée dans le Journal Officiel de la République Démocratique du Congo (RDC) et dans le bulletin des décisions et publication de l’ordre administratif.

Jacob Séraphin Nkita

Lire aussi

Les plus populaires