Beni : Plusieurs personnes disparues après une attaque djihadiste sur la route Mbau-Kamango

 

La menace des sanguinaires ADF (Forces Démocratiques Alliées) à l’égard des usagers de la route Mbau-Kamango, territoire de Beni au Nord-Kivu, devient de plus en plus croissante. Il ne se passe plus deux (2) ou trois (3) jours sans parler d’une nouvelle embuscade des rebelles.

Dans la matinée de ce jeudi 4 janvier 2024, ces rebelles ont encore signé une incursion contre ces trafiquants à la hauteur des points kilométriques 29 (PK29) et 36 (PK36). Là, ces djihadistes ont réussi à brûler deux (2) motos dont les propriétaires tardent à se faire retrouver, d’où la thèse d’une prise en otage est soutenue.

Cette nouvelle attaque intervient après que les djihadistes ADF aient subi la pression des militaires FARDC coalisés aux UPDF de l’Ouganda.


Dans sa récente communication, l’administrateur militaire du territoire de Beni a précisé n’avoir pas interdit la circulation sur le tronçon routier Mbau-Kamango, contrairement à ce qui se disaient dans des couches sociales.

Lire aussi  RDC : Sultani Makenga signalé dans une nouvelle rébellion née à Minembwe dans le Sud-Kivu

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires