Lomami/Pénurie du carburant à Kabinda : Le litre passe de 4 500 à 7 500 FC

 

Dans la ville de Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami, l’inflation des prix des produits pétroliers inquiète de plus en plus la population locale. Juste pour la matinée de ce jeudi 4 décembre, le litre d’essence a galopé de 4 500 à 7 500 FC.

Cette situation est due, selon des sources locales, à la pénurie du carburant sur la ville. Les revendeurs communément appelés « Khadafi », ont du mal à s’approvisionner en carburant, suite à l’impraticabilité des routes reliant la ville de Kabinda aux territoires voisins.

La circulation des engins roulants, à l’instar de la moto, principal moyen de transport à Kabinda, est perturbée suite à la pénurie en carburant, qui a entraîné des répercussions négatives sur le prix du transport en commun, revu au double. Ceci met en mal bon nombre de personnes qui ne savent pas à quel saint se vouer.


Jacob Séraphin Nkita

 

Lire aussi  Mwenga : Une dispute entre un couple "à cause de la nourriture" pousse un homme au suicide à Kamituga

Lire aussi

Les plus populaires