Kasaï-Central/ Dégradation des voies routières : Le prix d’un sac de charbon de bois dépasse de 16.000 FC à 40.000 FC à Kananga !

 

La dégradation des voies routières causée par la multiplication des érosions et d’effondrement des ponts, commence à produire ses effets à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central.

Après la hausse de prix d’une mesurette des maïs qui est dépassé de 4.500 FC à 8.500 FC voire 9000 FC sur la ville de Kananga, c’est alors le tour des charbons des bois.

Un sac de charbon de bois (environ 16 kilos) vendu il y a quelques jours à 16.000 Francs Congolais se négocie, depuis jeudi 4 janvier, à 40.000 FC sur tous les marchés de la ville de Kananga.


En provenance essentiellement de l’arrière-pays immédiat grâce au vélo qui est le principal moyen de transport, le charbon de bois est utilisé par la quasi-totalité des ménages de la ville de Kananga pour la cuisson des aliments et pour le chauffage domestique, faute du courant électrique.

Toute cette catastrophe s’était produite après la pluie diluvienne qui s’était abattue dans le Kasaï-Central, particulièrement sur la ville de Kananga le mardi 26 décembre 2023, causant ainsi l’effondrement du pont Tshibashi qui relie le territoire de Demba situé à 65 km de la ville de Kananga, et une tête d’érosion qui a englouti une grande du chemin de fer de la même direction. Les organisations des sociétés civiles appellent le Gouvernement provincial à ouvrir l’oeil afin que la ville soit sauvée.

Lire aussi  Walikale : 11 personnes foudroyées dont 5 morts et 6 blessés graves

Laurent Beya wa Mukaya

Lire aussi

Les plus populaires