Fraudes électorales en RDC : L’APUKIN réclame la radiation de tous les professeurs invalidés par la CENI

 

L’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) réclame la radiation de tous les professeurs dont les suffrages ont été invalidés pour « tricherie, fraude, banditisme, détention illégale des DEV », lors du scrutin du 20 décembre 2023.

Le Président de l’APUKIN le Professeur David Lubo a appelé à la démission des professeurs cités dans la fraude électorale pour « protéger la jeunesse ».

« Tout ce que nous pouvons leur demander, c’est démissionner volontairement pour avoir jeté l’opprobre, l’anathème, le discrédit, la perfidie, sur ce corps d’élite », a déclaré David Lubo au cours d’une interview.


Et de renchérir : «Nous devons protéger la jeunesse contre ces virus de tricherie ou de corruption ».

Selon cette association, les professeurs cités dans cette affaire doivent être « radiés », pour ne pas transmettre ce comportement irresponsable aux étudiants.

Dans la même perspective de stopper l’hémorragie de la corruption, fraude et consorts dans le milieu universitaire, ces derniers demandent qu’ils soient tous « traduits en justice »

Lire aussi  Kasaï : les infirmiers "appelés à se faire enregistrer au tableau de l'ordre avant toute admission de soins aux patients"

Au moins quatre-vingts-deux (82) candidats députés nationaux et provinciaux, dont certains professeurs d’universités ont été invalidés par la CENI après plusieurs cas de dénonciation liés à la « fraude ».

Dan Bawuna

Lire aussi

Les plus populaires