Kinshasa – Insécurité grandissante à Matete : Des éléments de la Police accusés de « collaborer avec les Kuluna »

 

À Kinshasa, les habitants de certains quartiers de la commune de Matete, à l’occurrence du quartier Debonhome, vivent dans l’inquiétude suite à l’insécurité qui bat son record depuis un temps dans cette contrée de la capitale congolaise.

Au micro d’ACTU7.CD, l’un des habitants de cette partie de la capitale accuse des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) de collaborer « de manière occulte » avec les bandits urbain de petit chemin communément appelé “Kuluna”, pour extorquer, voler et piller les biens des valeurs des paisibles citoyens.

« Les Kulunas qui sèment la désolation sont les ressortissants du quartier qui collaborent avec les policiers, il faut que l’autorité urbaine intervienne pour mettre fin à cette aventure », a-t-il déclaré.


De son côté, le commandant Zakari du Sous-ciat de Debonhome sur la 8 ème rue, s’inquiète du fait que les bandits urbains appréhendés par les éléments de la Police retrouvent miraculeusement la liberté sans toutefois purger leur peine.

Lire aussi  Rutshuru : 3 personnes d'une même famille tuées par des bandits armés à Tongo

« Nous faisons notre travail, nous arrêtons les Kulunas et nous les envoyons à d’autres instance pour définir leur sort. Mais miraculeusement, ces bandits arrêtés ne purgent pas leur peine, ils sont libérés (…) Si nous arrêtons un Kuluna, Il faut qu’il purge sa peine pour servir de témoignage aux autres », a-t-il martelé.

Il convient de signaler que la commune de Matete est confrontée, depuis un temps, à une insécurité grandissante orchestrée par les bandits urbain qui sèment la désolation.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires