Beni : Trois personnes périssent dans une attaque rebelle près d’Eringeti

 

Les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) ne cessent de faire couler le sang sur le sol de la République Démocratique du Congo (RDC), précisément à Beni territoire, dans la province du Nord-Kivu.

Matin, midi et soir, les civils innocents subissent la punition de l’égorgement. L’llustration, c’est notamment dans la journée de lundi 8 janvier 2024 où ces djihadistes ont mis fin à la vie de trois (3) civils au total. Le drame a eu lieu à l’ouest de la commune rurale d’Eringeti, dans le groupement des Bambuba-Kisiki.

Le village Samboko, qui la région attaquée selon la société civile, est devenu un champ des atrocités rebelles où plusieurs cultivateurs ont déjà perdu la vie.


Rachid Maliro Zawadi, son président, confirme que les personnes tuées sont toutes d’Eringeti.

Alors que la fouille continue, Samboko et ses alentours se vident petit à petit de leurs habitants.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  Beni : Le maire policier annonce “l'interdiction totale des attroupements” pour sauvegarder la sécurité de la population

Lire aussi

Les plus populaires