Kasaï-Oriental/Fin de la courtoisie routière : Le déploiement « brusque » des agents de la PCR énerve les taximans à Mbuji-Mayi

 

La journée du mardi dernier était tendue entre les conducteurs des taxi-motos et les agents de la Police de Circulation Routière (PCR), au niveau de l’entrée du Camp Nsele, dans la commune de la Kanshi à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental.

Les taximans mécontents n’ont pas du tout digéré le « retour brusque » des agents de la PCR sur les artères, après l’expiration de la date de la courtoisie routière leur octroyée par l’autorité provinciale, en raison des festivités de fin d’année.

Ces usagers de la route voulaient que la hiérarchie de la PCR/Kanshi les tienne informés avant de déployer ses agents sur terrain pour la reprise de leurs activités quotidiennes.


Dans leur grogne, ils ont lancé des projectifs aux agents de la PCR/ Kanshi. La situation a dégénéré de plus en plus lors qu’ils sont descendus au Rond Point Kalala Wa Nkata, dans la commune de Bipemba. Là, ils ont cassé, dans leur jet des pierres, des vitres d’un immeuble de la place et ont occasionné la fracture d’une femme innocente qui se trouvait sur le lieu.

Lire aussi  Cadre du PPRD, l'artiste musicienne Tshala Muana n'est plus

C’est grâce notamment à l’intervention de hautes autorités policières que la situation a été maîtrisée.

Jacob Séraphin Nkita, à
Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires