Kinshasa : Il n’y a pas de pénurie ni rupture des stocks en carburants (Ministère des Hydrocarbures)

 

Contrairement aux rumeurs qui circulent sur la toile et autres canaux de communication, la ville de Kinshasa, capitale de République Démocratique du Congo (RDC) ne connaît pas une pénurie, moins encore une rupture des stocks en carburants. Telle est la précision apportée par le Ministère des Hydrocarbures.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 10 janvier et signé par la cellule de communication du patron des Hydrocarbures en RDC, le Gouvernement, qui tient à rassurer l’opinion nationale, précise qu’il s’agit plutôt d’une situation passagère liée à une contrainte d’ordre opérationnel et logistique.

« (…) Cette situation passagère des files observée dans quelques stations-service de la ville de Kinshasa en particulier est tout simplement due à une contrainte d’ordre opérationnel et logistique d’acheminement des carburants par pipeline de Ango Ango vers Kinshasa, lequel prendra fin dans au maximum 5 jours », lit-on dans ce communiqué.

Lire aussi  Kwango : Au moins 4 morts et une vingtaine de blessés dans un accident de route au Pont Kwango

À cet effet, la population est appelée à garder son calme et à se conformer aux instructions données au niveau des stations-service. Ainsi, ajoute la même source, la situation est parfaitement sous contrôle.

Pour faire face aux cas de pénurie de carburant, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi avait exigé l’instauration de mesures visant à « réduire la pression sur les finances publiques et les revenus des entreprises tout en garantissant la disponibilité du carburant aux consommateurs à la pompe ».

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires