Kasaï-Central : Stéphane Mbambi mis à la disposition de la justice pour détournement des biens de l’Assemblée provinciale

 

Les poursuites judiciaires ont été autorisées contre le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central par le Bureau de cette institution, à travers sa décision du vendredi 12 janvier 2024, dont une copie est parvenue au média non aligné.

Stéphane Mbambi Dingo, qui a vu ses immunités être levées, est accusé d’avoir détourné des biens de l’organe délibérant, notamment les chaises, batteries, panneaux solaires, convertisseurs, ordinateurs, rideaux et autres matériels, en complicité avec quelques agents et cadres de l’Assemblée provinciale.

D’après les membres du Bureau, ces biens ont été détournés la nuit du jeudi 11 janvier vers 21heures par ces agents sur ordre de leur président Stéphane Mbambi, avant de tenter de les désaffecter après avoir commis son forfait.


Pour l’Assemblée provinciale, ces actes ignobles et infractionnels de détournement commis par son président et les agents et cadres ont terni non seulement l’image de marque des députés provinciaux, mais aussi et surtout celle de cette institution dont ils sont appelés à sauvegarder et à refléter envers les tiers.

Lire aussi  UNC : Vital Kamerhe constate que les caisses sont vides, les mandataires du parti ne se cotisent pas (Document)

Cette situation a été également décriée par le président du syndicat des agents de l’assemblée provinciale, Maître Sylvain Kankolongo qui a alerté sur la restitution immédiate de ces biens volés en complicité avec la Police commise à la garde.

Jusque-là, le présumé détourneur a voulu passer par le silence, une façon pour pour lui de reconnaître le fait. De leur part, les agents cités dans cette affaire sont eux déjà aux arrêts.

Laurent Beya wa Mukaya

Lire aussi

Les plus populaires