RDC : « Le retrait de la MONUSCO a déjà commencé. D’ici fin 2024, les casques bleus vont tous plier bagage » (Lutundula)

 

Dans une conférence de presse animée conjointement ce samedi 13 janvier 2024 à Kinshasa par le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères et la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies Bintou Keita, Christophe Lutundula a été très précis sur le chronogramme concernant le plan du désengagement de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo).

Selon le chef de la diplomatie congolaise, le retrait progressif, responsable et accéléré de la MONUSCO a déjà commencé cette année par le Sud-Kivu où les casques bleus doivent plier bagage au plus tard le 30 avril 2024.

« Le 30 juin 2024, la MONUSCO fermera toutes ses portes dans cette province. À partir du 1er mai, elle ne se concentrera que sur le Nord-Kivu et l’Ituri. Et fin décembre 2024, les casques vont tous plier bagage », précise Christophe Lutundula.


Ce membre du Gouvernement appelle les congolais à la vigilance, car dit-il, « beaucoup restent encore à faire à la suite du départ des forces onusiennes ».

Lire aussi  RDC-UA : l'Union Africaine s'engage à appuyer les efforts du gouverneur de l'Ituri dans le processus DDR-C

« Le départ de la MONUSCO ne signifie pas la fin des atrocités. J’appelle les congolais à la mobilisation derrière le Chef de l’État Félix Tshisekedi qui est déterminé à éradiquer l’insécurité dans l’Est du pays », a-t-il complété.

Au cours de cette conférence de presse à laquelle prend part quelques membres du gouvernement, Christophe Lutundula et Bintou Keita ont procédé à la signature du plan de désengagement de la MONUSCO.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires