Kinshasa : Dispositif sécuritaire renforcé à l’hôtel de ville pour empêcher l’accès à Gentiny Ngobila

 

Un dispositif policier a été mis en place ce jeudi 18 janvier aux alentours de midi à l’hôtel de ville de Kinshasa dans la commune de la Gombe, pour empêcher au Gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila, d’accéder au gouvernorat de la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), car suspendu par la Vice-primature de l’Intérieur.

Selon plusieurs sources, l’ordre a été donné par le Ministère de l’intérieur aux services de sécurité de ne plus laisser Ngobila accéder à l’hôtel de ville Kinshasa.

Dans un communiqué, Gentiny Ngobila avait convoqué une réunion ce jeudi avec les bourgmestres, chefs des quartiers et des rues de la ville, dans le cadre des préparatifs de la cérémonie d’investiture à la magistrature suprême du deuxième mandat de Félix-Antoine Tshisekdi Tshilombo qui aura lieu ce samedi 20 décembre au Stade des Martyrs de Kinshasa.


De plus, sa tentative de convoquer une réunion avec les bourgmestres et les chefs de quartiers a été rejetée par les autorités locales qui, selon nos informations, affirment « ne pas avoir été officiellement informées ». Cette affaire est considérée par plusieurs analystes comme la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Lire aussi  Kwilu : "Je ne suis pas venu me venger, je viens avec un message de paix, je demande à mes collègues de nous réunir..." (Serge Makongo après sa réhabilitation)

Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa a été invalidé par la CENI suite à la « fraude électorale » et consorts, lors des élections du 20 décembre 2023.

Dan Bawuna

 

Lire aussi

Les plus populaires