RDC : Moïse Katumbi lâché par son conseiller chargé des réformes institutionnelles

 

Alors qu’il digère son échec cuisant à la présidentielle du 20 décembre dernier, Moïse Katumbi vient de connaître une défection dans les rangs de ses fidèles.

Il s’agit de Frédéric Bola. Dans un communiqué rendu public ce lundi 22 janvier 2024, l’ancien magistrat renseigne que, de sa propre initiative, il vient de rendre le tablier auprès de Moïse Katumbi où il occupait la fonction de conseiller juridique en charge des réformes institutionnelles.

« (…) La lettre de ma démission qui, au demeurant, intervient après ma dernière démission datée du 21 octobre 2019, mais refusé le 24 janvier 2020, a été transmise à ce jour à monsieur Moïse Katumbi, ainsi qu’à Olivier Kamitatu, directeur de cabinet », écrit le Docteur Frédéric Bola dans ce document dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.


Par ailleurs, le désormais ex-conseiller de Moïse Katumbi renseigne que sa lettre de démission ne sera pas rendue publique. Il ajoute qu’il ne ferait « aucun commentaire supplémentaire et ne répondrait à aucune question ni publique ni privée » en rapport avec cette décision.

Lire aussi  CENI : Moïse Katumbi demande à Félix Tshisekedi de ne pas investir l'équipe Kadima entérinée par l'Assemblée Nationale

Cette démission est-elle liée à la débâcle électorale subie par l’homme de Kashobwe aux scrutins de décembre dernier ? Difficile de l’affirmer pour l’instant. Mais dans ses dernières sorties sur les réseaux sociaux, Frédéric Bola s’est montré opposé aux positions exprimées par certains caciques de l’entourage de Moïse Katumbi. C’est notamment sa prise de position opposée à l’appel formulé par Christian Mwando Nsimba, haut Représentant du président de Mazembe, dans l’espace Katanga, qui avait appelé le peuple congolais à « se lever et se tenir prêt au combat parce que notre victoire ne sera jamais volée ».

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires