Kinshasa : Plus de 30 motards sont morts en 3 jours dans les accidents routiers (Rapport)

 

Le Président de l’Association Nationale des Initiateurs et Propriétaires des Taxis-motos au Congo (ANIPTMC) a fait savoir que plus de trente (30) conducteurs de motos communément appelé « Wewas » sont morts en trois (3) jours dans la ville de Kinshasa, à la suite des accidents routiers.

Selon Zico Mukanga, l’accident le plus grave s’est produit dimanche dernier sur le Pont Kinkole et le deuxième à Maluku dans la commune de N’sele où vingt (20) motards sont morts sur le coup, percutés par un camion-benne, alors qu’ils revenaient de l’enterrement d’un de leurs collègues.

« (…) Plus de 10 autres d’entre eux ont été tués dans les mêmes circonstances au niveau de la zone 6 à Maluku mardi dernier », a-t-il poursuivi dans un entretien sur les antennes de Top Congo FM.


Cette situation néfaste qui engendre des morts à Kinshasa, selon le Président Zico, est la conséquence de mauvais stationnement des conducteurs motos.

Lire aussi  Grève des motards à Bafwambaya: L'administrateur assistant militaire de Mambasa suspend les barrières pour 48 heures

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires