Ituri : Une douzaine de personnes périssent dans une attaque rebelle près de Ngwaba (Mambasa)

 

Au moins douze (12) personnes viennent d’être tuées dans la matinée de ce lundi 5 février 2024, dans le village champêtre de Manziya, à quelques minutes de marche à l’ouest de Ngwaba, près de Bella, à près de cent (100) kilomètres au sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

À en croire un cadre de la société civile de la chefferie de Babila Babombi qui livre cette information à la presse, les auteurs de cette attaque sont des rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF). Ces terroristes seraient venus de la région de Kasopo située à l’est de Ngwaba. Ils auraient été même aperçus traversant la route nationale numéro 44.

« (…) Il s’agit bien des rebelles ADF qui sont venus de Kasopo. Après avoir traversé la route peu avant d’arriver à Makumbo (…) ils ont tué des gens vers Manziya. On ne connaît pas le nombre exact, mais déjà, il y aurait au moins douze morts », déplore Gilbert Kasereka Sivamwenda au cours d’un entretien avec ACTU7.CD.


Cette attaque a provoqué une psychose au sein des habitants des villages Makumbo, Ngwaba et une partie de Makumo. D’après les sources sur place, plusieurs habitants prennent déjà la route de Beni et Biakato. Pour l’instant, aucune source sécuritaire ne s’est exprimée sur cette attaque, la zone étant sous le contrôle des opérations Sokola, dont le quartier général est situé à Beni (Nord-Kivu).

Lire aussi  Beni/Oïcha : la CRDH attribue le récent meurtre de 2 civils à la PNC et aux FARDC

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires