Affaire Salomon Kalonda : La justice rejette une nouvelle demande de mise en liberté provisoire

 

Le conseiller spécial du Président d’Ensemble pour la République Moïse va poursuivre son traitement médical en RDC. C’est ce qu’a décidé la Haute Cour militaire à travers son arrêt avant dire droit rendu à l’audience publique de ce mardi 13 janvier à la prison militaire de Ndolo située dans la commune de Barumbu, à Kinshasa.

Cette décision des juges de cette juridiction se justifie suite à la gravité des griefs retenus contre l’actuel député provincial de la province du Maniema Salomon Kalonda Idi.

De ce fait, la demande de mise en liberté provisoire sollicitée par ses avocats conseils pour des raisons sanitaires afin de lui permettre de se faire soigner à l’extérieur du pays, a été rejetée.


Pour rappel, le Conseiller spécial de Moïse Katumbi, Salomon Kalonda a été arrêté depuis le 30 mai dernier à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa, il est accusé entre autres d’atteinte à la sûreté de l’État ou encore incitation des militaires à commettre des actes contraires à la discipline.

Lire aussi  CEEC : le DG Pascal Nyembo détenu au Parquet général prés la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires