Nord-Kivu – Agression rwandaise : L’Ouganda nie la présence de ses troupes dans le rang du M-23/RDF

 

Les sources de la société civiles ont affirmé, cette semaine, que les militaires ougandais (UPDF) ont été aperçus lourdement armés dans différentes régions du territoire de Rutshuru, en renfort, selon les sources concordantes, aux terroristes rwandais du M-23/RDF.

Dans une communication ce jeudi 15 février 2024, l’armée ougandaise rejette cette accusation venue, selon elle, d’un certain Jules Mulumba, un des porte-paroles de la rébellion FDLR (Force Démocratique pour la Libération du Congo).

‹‹ Pour tenter d’authentifier ses affirmations désespérées, il utilise des photos de nos forces qui faisaient partie de la Force Régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est ››, peut-on lire dans la communication de l’UPDF.


Il faut dire que ce n’est pas pour la première fois que les militaires ougandais sont accusés d’appuyer les rebelles du M-23/RDF. Les mois passés, l’Ouganda a même été accusé d’avoir déplacé les bornes servant de limite avec la RDC.

Lire aussi  Conflit Teke-Yaka au Grand Bandundu et à Kinshasa : Vers l'organisation d'un dialogue autour des leaders de ces deux communautés

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires