Nord-Kivu : « Un drône rwandais détruit des avions civils à l’aéroport de Goma » (armée)

 

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) viennent de communiquer sur les bombes larguées, tôt le matin de ce samedi 17 février 2024, sur l’aéroport de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Selon le porte-parole militaire du gouverneur du Nord-Kivu, ces bobardements sont l’oeuvre d’un drône rwandais. À en croire le lieutenant-colonel Ndjike Guillaume, ce drône visait les aéronefs militaires stationnés sur la piste de l’aéroport de Goma.

Selon la même source, les bombes n’ont pas atteint leur cible. Toutefois, précise le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, des éclats de ces bombes ont atteint et endommagé des avions civils.


Dans les premières heures de cette matinée, l’aéroport de Goma a été la cible d’un bombardement. Deux (2) bombes se sont abattues sur cette installation aéroportuaire. L’etendue des dégâts n’est toujours pas connue. Cet incident intervient au lendemain d’un échange entre Félix Tshisekedi et son homologue Paul Kagame lors d’un mini-sommet convoqué par l’angolais Joao Lourenço pour justement parler de l’activisme du mouvement du 23 mars (M-23) soutenu par le Rwanda.

Lire aussi  Consultations à Nairobi : Neuf groupes armés venus d'Uvira, Fizi et Mwenga assistent aux travaux ce dimanche

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires