Agression rwandaise : Fayulu appelle l’UA à condamner formellement le Rwanda et l’Ouganda

 

L’opposant Martin Fayulu Madidi invite l’Union Africaine (UA) à condamner formellement le Rwanda et l’Ouganda qui déstabilisent la République Démocratique du Congo (RDC) et mettre en place un mécanisme de cessation d’hostilités engagées par le M23 sous la direction de l’armée rwandaise.

« Nous invitons l’UA à condamner formellement le Rwanda et l’Ouganda pour avoir déstabilisé la RDC et de mettre en place un mécanisme de cessation d’hostilités engagées par le M-23 sous la direction de l’armée rwandaise. Les deux fléaux prérappelés, c’est-à-dire la crise de légitimité et l’insécurité dans la partie Est du pays, ont engendré une crise sociale aiguë, la paupérisation de la population, des tueries et massacres en Ituri, au Sud-Kivu, au Nord-Kivu et plus récemment dans les provinces de Maï-Ndombe, Kwango, Kwilu et même à l’Est de Kinshasa. À cette liste, il faut également ajouter les dégâts causés par la milice du pouvoir en place qui tue et malmène impunément tout citoyen qui émet un point de vue contre le régime », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Nord-Kivu : Des "espions rwandais" munis des cartes d'électeur congolais détectés à la frontière congolaise

De ce fait, le candidat malheureux aux élections de décembre dernier a rappelé à l’Union Africaine l’urgence de trouver une solution sur la question des FDLR. Selon lui, des congolais ne peuvent pas continuer à mourir dans une guerre non conventionnelle menée par certains États voisins.


Bien avant cette déclaration, le Président Félix Tshisekedi avait pris part à un mini-sommet à Addis-Abeba, dirigé par le président Angolais Joao Lourenço pour trouver une solution idoine sur la guerre d’agression orchestrée par les rebelles du M23 soutenu par le Rwanda dans l’Est de la RDC.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires