Dossier Luvumbu : Félix Tshisekedi a demandé au Président de V. Club de recruter le « valeureux soldat »

 

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi est revenu sur le dossier de l’international congolais Héritier Luvumbu Nzinga, dans un briefing presse spécial tenu dans la soirée de ce jeudi 22 février à Kinshasa.

Le garant de la nation congolaise n’a pas dissimulé son rôle de « héro dans l’ombre » joué dans le recrutement de cet athlète au sein de l’AS Vita Club de Kinshasa. Il affirme avoir négocié avec le président de cette équipe de football, Amadou Djabi, pour que le vaillant Luvumbu soit recruté, peu importe l’effectif actuel de joueurs des vert et noir.

« (…) J’ai appelé quelqu’un que je connais bien, le président de l’AS Vita Club Amadou Djabi et je lui ai demandé expressément quel qu’en soit le prix, à récupérer ce garçon qui s’est avéré un valeureux soldat de la République au sein de V. Club », a-t-il avoué.

Lire aussi  Les IXes Jeux de la Francophonie se tiendront du 19 au 28 août 2022 à Kinshasa

Félix Tshisekedi promet de rencontrer personnellement Héritier Luvumbu Nzinga afin de le féliciter pour son acte de bravoure et lui laisser une récompense en guise d’encouragement.

« Je le verrai moi-même parce que j’ai vraiment envie de le féliciter de vive voix et surtout de lui donner une récompense au nom de la République », a renchéri le patron de la nation congolaise.

L’ancien joueur de Vita Club, Héritier Luvumbu, a connu des problèmes avec son club, Rayons Sport du Rwanda et la Fédération Rwandaise de football, pour avoir dénoncé lors d’un match de championnat, à travers un signe, le silence de la communauté internationale face à l’agression rwandaise dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo (RDC).

Cette dénonciation lui avait valu une suspension de six (6) mois de toutes activités sportives au Rwanda, avant que son club résilie définitivement le contrat avec lui.

Au regard des menaces qu’il subissait, Luvumbu a trouvé bon de quitter le Rwanda pour son pays, la RDC, plus précisément à Kinshasa, en passant par la ville de Goma.

Lire aussi  Dossier Kanga : Les Gabonais jouent aux abonnés absents, les Congolais plaident et la CAF prend acte

Jacob Séraphin Nkita

 

Lire aussi

Les plus populaires