Agression rwandaise : Le Ministre des Affaires étrangères français juge « urgent de mettre fin à l’offensive du M-23/RDF »

 

Les réactions fusent de partout pour condamner l’agression dont est victime la République Démocratique du Congo (RDC) de la part des rebelles du M-23 soutenu par le Rwanda.

Suite à cette situation lugubre, le Ministre des Affaires Étrangères de la France, Stéphane Séjourné a estimé vendredi qu’il était « urgent » de mettre fin à l’offensive du M23, une milice opérant avec le soutien de l’armée rwandaise dans l’Est de la RDC.

Le patron de la diplomatie française l’a dit dans un entretien téléphonique avec son homologue congolais Christophe Lutundula et celui du Rwanda, Vincent Biruta. Il a, par ailleurs, souligné que la France reste mobilisée à œuvrer pour la paix dans la région des Grands Lacs.


« Face à la crise dramatique dans l’Est de la RDC, j’ai appelé mes homologues de la RDC et du Rwanda : il est urgent d’œuvrer à l’offensive du M23. La France reste mobilisée pour la paix dans les Grands Lacs », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Attaque de Lolwa : La société civile de Mambasa parle "d'une incompréhension entre deux unités FARDC"

Dans la foulée, Stéphane Séjourné appelle les M23 de cesser le combat immédiatement et se retirer de toutes les zones qu’il occupe, conformément aux décisions prises dans le cadre du processus de Luanda.

« Le M23 doit cesser le combat immédiatement, et se retirer de toutes les zones qu’il occupe, conformément aux décisions prises dans le cadre du processus de Luanda. Nous appelons le Rwanda à cesser tout soutien au M23 et à se retirer du territoire congolais. La France appelle l’ensemble des groupes armés à mettre un terme aux violences », a-t-il ajouté.

Actuellement, la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC demeure précaire, plusieurs déplacements sont constatés du côté populations vers les endroits supposés sécurisés. Cette situation est provoquée suite à la reprise des combats autour de la ville de Sake, malgré plusieurs négociations engagées pour retrouver la paix dans cette contrée du pays.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires