Kasaï-Central : Les chefs coutumiers de Dibaya dénoncent « l’ingérence politique » dans leur cooptation à l’Assemblée provinciale

 

Les chefs coutumiers du territoire de Dibaya au Kasaï-Central, décrient « l’ingérence » des politiques dans le dossier relatif à leur cooptation à l’Assemblée provinciale.

Après l’annulation, par la CENI de la cooptation du chef Ntolo Kalonga le 12 février 2024 à Dibaya, les chefs coutumiers de ce territoire étaient de nouveau, mardi 20 février dernier à Kananga, dans les installations de la CENI/Kasaï-Central pour coopter de nouveau leur représentant à l’hémicycle provincial.

D’après eux, le vote était suspendu sur ordre d’une hiérarchie alors que plusieurs chefs coutumiers avaient déjà voté.


« Nous déplorons le travail de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI/Kasaï-Central), qui est censée être indépendante ! Elle a annulé l’élection de Ntolo Kalonga, chef coutumier reconnu par le pouvoir de l’intérieur, et nous sommes venus à Kananga pour la même cause. On avait déjà commencé à voter et il ne restait que 12 bulletins. Mais brusquement, la CENI ordonne d’arrêter le vote et pourtant d’autres bulletins étaient déjà dans l’urne (…) », a dit le chef coutumier Tshibombi.

Lire aussi  Ass. Nat : "La reconfiguration de la majorité parlementaire au profit de l’Union Sacrée ne violerait nullement le règlement intérieur" (Guy Mafuta)

Jusqu’à présent, aucun programme sur une probable réorganisation de cette élection pour le territoire de Dibaya, n’est encore communiqué, alors que les trente-et-un (31) mandats des élus provinciaux du Kasaï-Central, avaient été validés lors de la récente plénière tenue à Kananga le jeudi 22 février, et qui qui était présidée par la doyenne du bureau d’âge, Marie Isabelle Bampende Banakayi.

Laurent Beya wa Mukaya

 

Lire aussi

Les plus populaires