RDC : Moscou et Kinshasa signent un accord de coopération militaire

 

C’est peut-être un tournant décisif dans les relations internationales de la République Démocratique du Congo (RDC). Alors que Kinshasa semblait être en bons termes avec les occidentaux, le gouvernement congolais vient de signer un accord militaire avec Moscou.

Selon l’agence de communication officielle russe, le Kremlin vient d’approuver un accord de coopération militaire avec le gouvernement de la RDC. Conformément à l’article 11 de la loi fédérale russe sur les accords internationaux de la Russie, le pays de Poutine a approuvé le projet d’accord de coopération militaire avec la République démocratique du Congo, présenté par le ministère russe de la Défense en coordination avec le ministère russe des Affaires étrangères et d’autres organes exécutifs fédéraux concernés.

À en croire l’Agence TASS, l’accord prévoit l’organisation d’exercices et d’exercices conjoints, la participation et le suivi des exercices à l’invitation des agences compétentes, des visites de navires de guerre et d’avions de combat sur invitation ou demande, la formation des militaires et d’autres formats de coopération.


Au cours d’une interview avec la revue anglais « The Financial Times », en octobre 2022, le Président Félix Tshisekedi s’était montré opposé à recourir aux services militaires russes, comme cela s’est fait dans plusieurs pays d’Afrique. Cela étant, Kinshasa fait appel, dans son combat contre la rébellion du Mouvement du 23 mars (M-23) appuyée par le Rwanda, à des sociétés militaires privées étrangères. C’est notamment celle dirigée par Horatiu Potra, ancien de la légion étrangère française d’origine roumaine.

Lire aussi  Crise institutionnelle: Lisanga Bonganga "prend acte de la dissolution de fait de la coalition FCC-CACH"

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires