APK : À peine installé, le Président du Bureau d’âge accusé de détournement de 300 mille USD

 

Amous Mbokoso, président du bureau d’âge à l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) est mis en examen par les députés provinciaux pour détournement des frais de fonctionnement de l’organe délibérant de la capitale, placés sous sa responsabilité.

Selon des sources concordantes, le président de cette institution récemment installé a été pris à partie par les élus de Kinshasa lors de la plénière décrétée à huis clos ce mercredi 6 mars.

Les députés provinciaux de Kinshasa, à en croire les mêmes sources, n’ont juré que par la démission immédiate du président du bureau d’âge après que les conclusions d’une commission de contrôle instituée la semaine dernière ont fait état de graves faits de détournement de 300 mille dollars américains (USD) destinés au fonctionnement de leur institution.


Par ailleurs, le président Amous Mbokoso est accusé par ses camarades de mauvaise gestion et d’utilisation abusive des frais de fonctionnement alloués à la session extraordinaire qu’il dirige et qui ne compte que trois sujets principaux.

Lire aussi  Ass. Nat. : "Les Députés ne viennent pas traiter les problèmes liés aux individus" ( Mabunda)

Il sied de noter que cette plénière a été suspendue suite au mauvais climat provoqué par la colère des députés. Cependant, le président du bureau d’âge désavoué a promis de reprendre la plénière ce jeudi 7 mars.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires