Ituri : Un mort et des dégâts matériels importants après l’incursion rebelle dans l’hôpital de Drodro

 

Des miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) ont investi, tard dans la soirée de mercredi 6 mars 2024, l’hôpital général de référence de Drodro, à une centaine de kilomètres au nord de Bunia, chef-lieu de l’Ituri, dans le territoire de Djugu.

Des sources concordantes renseignent que ces miliciens ont pillé plusieurs matériels notamment des matelas, des draps, des couvertures. Une moto et des dispositifs de lavage de mains ont été vandalisés par ces rebelles, ajoutent nos sources. Par ailleurs, une patiente en soins intensifs a été tuée par balles par ces mêmes miliciens, ajoute une source médicale depuis la région.

L’armée congolaise et les casques bleus de la mission des Nations Unies (MONUSCO) sont arrivés peu après l’attaque et n’ont eu que leurs yeux pour constater l’étendue des dégâts. Les malades et autres occupants de cet établissement sanitaire ont été transférés dans le camp des déplacés de Rho, apprend ACTU7.CD de bonnes sources.


Depuis le début de cette année, le territoire de Djugu a renoué avec le cycle infernal des violences. Des combats entre milices intercommunautaires sont rapportés quasiment toutes les semaines. Pourtant, l’armée avait prévenu qu’elle traquerait sans repis tout détenteur d’arme.

Lire aussi  Attentat dans une salle de cinéma à Butembo : L'armée « dénonce l'infiltration de la population par l'ennemi de la paix »

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires