Révélations du SG Kabuya sur la guerre dans l’Est du pays : le Média non-aligné l’avait dit !

 

« c’est Kabila qui est derrière les rebelles », ces mots ne viennent pas d’un homme de la rue pour ne pas être pris au sérieux mais d’un responsable politique non de moindre, Augustin Kabuya, l’oeil et l’oreille du chef de l’État Félix Tshisekedi. Le propre gestionnaire du parti présidentiel.

Augustin Kabuya a éventré le Boa au cours d’une matinée politique. Selon cet esprit averti, c’est Kabila qui est derrière la rébellion qui écume le Nord Kivu, le M-23. Et d’ajouter « l’ancien chef de l’État a fui le pays en catimini, en ne laissant aucune trace à la DGM ».

Au regard de ce qui précède, il faut dire que l’adhésion massive des membres du PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie) au sein de l’Alliance Fleuve Congo, AFC de Nangaa est un argument majeur susceptible d’appuyer les révélations de Kabuya. Faut – il rappeler que l’AFC est une branche du M-23, création du Rwanda pour massacrer les congolais ? Il y a peu, Actu7.cd évoquait avec pompe ce sujet. Aujourd’hui, avec les mots de Kabuya , le media non-aligné se frotte les mains pour avoir averti les responsables du pays.

Lire aussi  Politique : l'UDPS réitère sa confiance au Vice-gouverneur Gecoco Mulumba

C’est bien cela le rôle d’un média d’investigations. Cette parenthèse permet de dire que le danger guette le pays, l’heure est venue de frapper fort en retirant l’agrément au PPRD pour haute trahison. Le camp de Nangaa constitué d’éternels insatisfaits, ennemis de la République, mérite un châtiment correctionnel pour servir d’exemple.

Mupech Pech André

Lire aussi

Les plus populaires