Mboso et Bahati au coeur d’un scandale de détournement de plusieurs millions de dollars américains !

 

Décidément, les nuits qui se suivent deviennent celles des cauchemars pour les responsables politiques, gestionnaires de la chose publique, spécialistes des tours de bras.

Après le scandale financier des forages et lampadaires dans lequel le Ministre national des Finances, Nicolas Kazadi est cité comme acteur principal, en voici un autre mettant en cause, les chefs de deux chambres du parlement en l’occurrence Christophe Mboso, pour le compte de l’Assemblée nationale et Bahati Lukwebo, speaker du Sénat. Tous deux , à en croire le rapport d’une ONG, ont détourné plusieurs millions de dollars américains durant leur règne de trois ans.

Le traditionnel mode opératoire a été respecté. Provoquer des dépenses pour surfacturer les besoins. Et pour le cas d’espèce, il a été question de l’achat des bus en vue de faciliter la mobilité de personnel de cette institution du pays. Plusieurs millions de dollars dont seuls eux connaissent la voie à suivre pour obtenir gain de cause.
Pendant ce temps, le pays se meurt de sa plus belle mort faute d’hommes capables de mener à bon port la barque. Le refrain à ce propos pour bien procéder est la République n’a pas des ressources financières nécessaires pour faire face à telle ou telle autre charge publique. Les mêmes responsables politiques reviennent à tour de rôle dans les institutions où ils sont habitués à puiser à tour des bras au moyen des élections entachées d’une multitude d’irrégularités. Sombre comme tableau!

Lire aussi  Kinshasa : Godé Mpoyi confusionniste ? (Tribune)

Conséquences, l’endettement continue, loin de favoriser le développement du pays. Le peuple porte le lourd fardeau pendant qu’une fine minorité jouit du revenu national.
Cités dans le détournement de plusieurs millions de dollars américains, Mboso et Bahati devraient faire l’objet d’une enquête judiciaire à l’instar de Nicolas Kazadi.

Mupech Pech André

Lire aussi

Les plus populaires