Ituri : Avec sept élus provinciaux, l’UDPS/Tshisekedi mord la poussière aux sénatoriales

 

Fin de suspense en Ituri. Les députés provinciaux viennent d’élire les quatre (4) sénateurs ce vendredi 24 mai 2024.

Tous les quarante-sept (47) députés provinciaux ont été présents à cette séance. Au terme de ce scrutin, quatre (4) candidats viennent d’être élus sénateurs. C’est notamment Noëlla Manzalo. Portée par l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), cette novice en politique est élue avec huit (8) voix ex ego avec l’homme d’affaires Idi Tabani Zacharia, originaire du territoire d’Aru.

Député national et vice-ministre à la défense, Samy Adubango s’en sort avec six (6) voix et Daniel Banio, ressortissant d’Aru, complète la marche avec ses cinq (5) voix au détriment du sénateur Tibasima Mbogemu Ateeinyi qui s’est aligné en indépendant.


La grosse désillusion est à mettre à l’actif de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi). Malgré ses sept (7) députés provinciaux, le parti présidentiel mord littéralement la poussière refroidissant ainsi la ferveur des membres autour de ces élections. Les grands noms de la politique iturienne connaissent le même sort : Dieudonné Amuli, Pacifique Ketha, Médard Autsai… n’ont pas convaincu les élus provinciaux.

Lire aussi  RDC : Des chefs des confessions religieuses s'inquiètent du retour des "évangiles de croisade" et de la montée des "discours de haine"

En attendant que les résultats définitifs soient validés par les instances habilitées, les camps des heureux élus jubilent. Pleurs, regrets et grincements des dents chez les autres… Le rendez-vous est pris pour les élections des gouverneurs à la levée de l’état de siège…

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires