Ronds points Huileries, Victoire et Ngaba : Les motocyclistes rétrécissent la chaussée au vu et au su des forces de l’ordre

 

La situation aux Ronds points Ngaba, Huileries et Victoire appellent à une intervention urgente. Les motocyclistes communément appelés Wewas ont résolu de rétrécir la chaussée impunément au vu et au su des agents de l’ordre. Ces parkings créés sans normes sont source d’embouteillages rendant la circulation de plus en plus hypothétique.

L’image offerte est celle du chaos voulu et entretenu avec la complicité des agents de l’ordre notamment la police de circulation routière préoccupée désormais par autre chose que sa mission de veiller à la fluidité de la circulation et l’aération des voies publiques qui servent à la mobilité de la population. Le contraire n’est pas en tout démontrable. Sinon les parkings dont question un peu plus haut seraient totalement libérés.

De manière générale, llimpression que donnent les motocyclistes par les temps qui courent est cette d’une catégorie des citoyens intouchables bien que hors la loi. Il noter aussi que les Wewas sont identifiés comme première cause des certains drames liés à la circulation routière, outre les écarts de langage vis à vis des clients,les motocyclistes ne respectent nullement le code de la route.


De ce qui précède une fois, déplus l’envahissement anarchique des ronds points Ngaba, Huileries et Victoire par les motocyclistes nécessite au plus haut niveau une intervention de la police pour libérer la chaussée rétrécie impunément avec la complicité des agents de l’ordre.

Lire aussi  Lualaba : Un officier de la Police suspendu pour vol dans un supermarché

Mupech Pech André

Lire aussi

Les plus populaires