Coupe du monde 2026 : Les Léopards boiteux

 

Le match qui a opposé ce dimanche 09 juin au Stade des Martyrs de Kinshasa, les Léopards de la République Démocratique du Congo aux Éperviers du Togo a déçu et au finish mis à nu, un coin de pan de la santé réelle de l’équipe nationale congolaise. Une rencontre déséquilibrée durant laquelle , les Léopards, ont affiché leurs faiblesses.

En effet, sans un jeu à la hauteur de la rencontre et de la compétition, les hommes de Sébastien Desabre ont à domicile pu marquer l’unique but de la rencontre grâce aux encouragements des supporters et à la présence du président de la République Félix Tshisekedi. C’etait palpable selon plusieurs analystes sportifs de ‘a rencontre peu après ce duel. L’équipe congolaise a failli devant les visiteurs togolais en ce que, l’organisation sur le terrain du jeu était en dessous de la moyenne pour lui permettre de dominer la partie.

Lire aussi  La LINAFOOT ne prend pas acte de la mutation du FC Renaissance en société, nouvel échec pour Mukuna

Il faut aussi souligner le fait que les Léopards ont depuis un temps cessé d’être cette équipe nationale des grands noms de renommée tels que Kalala, Kibonge, Mutubile, Kabongo Eugène, Mamale Emeka ou Kasongo Korando en faveur des joueurs invités en même en temps d’une compétition africaine ou mondiale. C’est bien là , le principal handicap à la cohésion de la formation nationale du football.


Il est absurde de s’attendre à chaque occasion à un miracle genre victoire. Marquer un but difficilement comme cela a été le cas ce dimanche 09 juin via
Meschack Elia, n’est pas à la taille de la RDC qui envisage de gagner une place au soleil lors de la coupe du Monde 2026.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires