Gouvernement Suminwa : Stéphanie Mbombo jette l’éponge, une démission aux allures d’une révocation !

 

À l’heure des NTIC, l’impression que le monde affiche est rouler nu. Rien de caché désormais. Tout est scruté à l’insu de l’acteur.

C’est le cas de le dire dans l’affaire démission fracassante de la ministre déléguée à l’environnement , Stéphanie Mbombo Mwamba quelques temps seulement après l’investiture du gouvernement Suminua par l’Assemblée nationale. Que des interrogations sur les motivations réelles de son initiative de jeter tôt l’éponge alors que la population attend de pieds fermes, juger la première équipe gouvernementale dirigée par une femme en RDC.

Loin de prêter crédit au motif de convenance personnelle avancée par la désormais ex ministre déléguée à l’environnement, les supputations vont bon train. Stéphanie Mbombo aurait elle été menacée de révocation pour faute grave motivant son anticipation à la démission? L’ancien membre du cabinet du chef de l’Etat en charge de l’économie du climat aurait elle vraiment agi hors norme en se rendant le 10 juin à Brazzaville sous ses anciennes fonctions alors qu’elle portait déjà l’étoffe de ministre? Des langues avancent sur les médias sociaux un tas des contre-pas enregistrés au Congo Brazza par la concernée.

Lire aussi  Condamnation Kamerhe : échauffourées entre policiers et militants de l'UNC à Bukavu

Dans sa lettre de démission, Stéphanie Mbombo évoque sa disponibilité à refaire le chemin de servir le pays le cas échéant via des nouvelles fonctions, politiques soient-elles. Contraste, encore une fois, la démission de Stéphanie Mbombo Mwamba est loin de convaincre des esprits éveillés. S’agit-il d’une manoeuvre politique sagement conçue visant à éteindre le feu de la non représentativité du Maniema dans le gouvernement Suminua ? Le temps est disposé à donner des éclaircissements â ce sujet.

Mupech Pech André

 

Lire aussi

Les plus populaires