Mgr Gérard Mulumba : Ni la CENCO ni la Maison civile et moins encore la famille biologique ne fait mention du COVID-19

Ni la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ni la Maison civile du Président de la République et moins encore la famille biologique de Mgr Gérard Mulumba ne fait allusion au Coronavirus pour expliquer la raison de la mort de l’évêque émérite de Mweka décédé à l’âge de 83 ans.

La CENCO a publié un communiqué dans lequel elle reconnaît et informe l’opinion nationale et la communauté chrétienne catholique la mort, mercredi 15 avril aux Cliniques Ngaliema, de Mgr Gérard Mulumba par ailleurs chef de la maison civile du Président de la République.

Le communiqué de la CENCO signé par l’abbé Nshole, secrétaire général de cette structure de l’église catholique ne fait pas, cependant, mention de la maladie pour laquelle Mgr Gérard Mulumba a rendu l’âme.

Même son du côté famille biologique et Maison civile du chef de l’État. Un communiqué nécrologique conjoint signé respectivement par Mme Eugénie Tshika wa Mulumba (famille) et le Pr Shamwana (Maison civile) ne renseigne nullement sur le COVID-19 mais plutôt d’  » une courte maladie « .

Et pourtant, depuis l’annonce de l’illustre disparu, plusieurs sources ont cité le COVID-19 comme étant la cause de la mort du chef de la maison civile du chef de l’État. Ce qui a d’ailleurs créé une sorte de panique à la 10eme Rue Limete au domicile de feu Etienne Tshisekedi. Cadre où le pasteur avait l’habitude de fréquenter régulièrement.

Ces communiqués « incomplets » viennent, une fois de plus, semer le doute dans les esprits des Congolais. Surtout que les vrais raisons sur la mort de Me Mukendi, un autre proche du chef de l’État récemment décédé, continuent encore d’alimenter la chronique notamment dans les milieux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti présidentiel.

Rachidi Mabandu Mikondo

Lire aussi

Les plus populaires