RDC : Me Luc Fikiri demande à Thambwe Mwamba de retirer ses propos tenus à l’égard du chef de l’État

Maître Luc Fikiri Murefu, avocat des droits de l’homme et acteur de la société civile invite le président du sénat, Alexis Thambwe Mwamba à agir en homme d’État et à retirer ses propos tenus à l’égard du président Tshisekedi.

Dans une déclaration faite jeudi 16 avril 2020, cet avocat a fustigé les propos tenus par le président du Sénat sur l’État d’urgence sanitaire déclaré par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi s’agissant de la pandémie de coronavirus.

« Les articles 85, 119, 145 de la Constitution sont claires. J’exprime mon indignation aux propos du président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba sur l’État d’urgence décrété par le chef de l’État Félix Tshisekedi. Je l’appelle à agir en homme d’État et à retirer ses propos vis-à-vis du président de la République », a déclaré L. Fikiri Murefu depuis les USA.


Par ailleurs, Il s’oppose à l’organisation du Congrès et estime qu’il faut mobiliser les moyens en faveur de l’équipe de la riposte.

Lire aussi  RDC : Un mouvement citoyen invite Thambwe Mwamba à présenter des excuses publiques et à mener des actions concrètes pour redorer l'image du Sénat

Dans la foulée, Me Luc Fikiri Murefu appelle les Congolais à se tourner vers l’agriculture en vue de survivre en cas de famine durant cette période de crise sanitaire.

« Chers compatriotes, nous sommes pendant la période de l’État d’urgence avec restrictions de certaines de nos libertés et occupations à cause du coronavirus dans notre pays. La plupart d’entre nous s’interrogent sur ceux qu’ils peuvent bien faire pendant cette période car ils sont à la maison, parce qu’il n y a plus de travail. La commune de la Gombe qui est le poumon économique de Kinshasa est en confinement. Pendant ce temps, nous devons cultiver nos terres. Même dans l’enceinte de la parcelle, il faut faire un petit champ. Se donner à l’agriculture est une des solutions qui va nous aider à survivre », a-t-il indiqué.

Cet acteur de la société civile s’inscrit en faux contre la politisation de l’affaire de Vital Kamerhe, détenu provisoirement à la prison centrale de Makala.

Lire aussi  "Fini le pouvoir par procuration que Ilunkamba exerçait" (Didier Kondo/UDPS, après la démission du 1er Ministre)

Il appelle à cet effet la justice à agir avec toute indépendance et à établir les responsabilités.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires