Ituri : Un parti politique dépose une plainte contre le Gouverneur pour imputations dommageables, menace de mort

Le parti politique Congolais Unis pour le Changement (CUC) d’Alhaj RADJABU Tebabo Soborabo vient de porter plainte contre Jean Bamanisa, gouverneur de Province.

Dans une lettre adressée au Procureur Général près de la cour de cassation mardi 19 mai 2020, le secrétaire général de ce parti indique que sa formation politique porte plainte contre Jean Bamanisa pour « calomnie, imputations dommageables, menace de mort et attentat à la liberté d’expression », sur la personne du président national de ce parti.

Dans cette correspondance, le parti cher à Radjabu Tebabo Soborabo rappelle avoir conclu un accord avec Jean Bamanisa alors candidat gouverneur de province. Selon cet accord, le parti CUC devrait prendre le ministère des ITP, une direction à la régie provinciale et quelques conseillers si le candidat Bamanisa se faisait élire, lit-on dans cette plainte. Le parti CUC indique que cet accord n’a jamais été mis en application par le gouverneur de province malgré le soutien total de ses 3 députés provinciaux au candidat Jean Bamanisa.

Lire aussi  RDC-COVID-19 : Voici les zones les plus touchées à Kinshasa

Pour l’heure, le cabinet du gouverneur de province n’a pas encore réagi à cette plainte.

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018 Radjabu Tebabo Soborabo et le gouverneur de province Jean Bamanisa sont à couteaux tirés depuis quelques jours. Tout est parti d’un enregistrement audio partagé sur WhatsApp dans lequel le leader de Congolais Unis pour le Changement (CUC) avait appelé les populations à se révolter contre l’insécurité. Un appel qualifié d’acte de rébellion par le gouverneur de Province.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires