Port obligatoire de masque à Goma : au 1er jour, certains utilisent des cache-nez fabriqués à base de feuilles et plastiques

Dans un arrêté signé par le Gouverneur du Nord-Kivu portant application des mesures relatives à la contingence et la riposte contre la pandémie à Covid-19 au Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a déclaré que le port de masque devient obligatoire en ville de Goma dans des lieux publics et transports en commun.

Dans plusieurs coins de la ville, la mesure a été observée. Chacun selon ses moyens s’est visiblement procuré un masque cela en réponse à l’appel du chef de l’exécutif Provincial.

Pour les plus démunis et incapables de se procurer des masques de luxe, des feuilles et plastiques fabriqués avec la parure de cache-nez ont été utilisés, cela pour limiter la propagation du Covid-19 selon eux.


Le contenu de l’arrêté a également appelé les responsables des boutiques à placer un dispositif de lavage de mains devant leurs portes à l’avantage des clients. Si pour certains commerçants, l’observance de cette mesure a été effective, pour d’autres, placer des papiers hygiéniques suffirait pour que chaque client arrivé s’en serve pour désinfecter ses mains (ce qui n’est pas possible).

Lire aussi  Tshikapa : Pour non construction des forages d'eaux, un député national dépose une question orale avec débat contre F. Rubota

Dans des transports en commun et sur des motos, la majorité des passagers ont porté des masques.
Johnson Ishara, président du parlement des jeunes au Nord-Kivu indique qu’au moins 90% de la population ont respecté la mesure du port obligatoire de masque mais appelle cependant les autorités a en trouver pour les plus démunis qui n’ont pas la possibilité de s’en procurer.

Tommy Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires