RDC-Beni : Le Conseil communal de la jeunesse de Mulekera condamne l’assassinat d’un jeune à Butsili

Dans une déclaration publiée mercredi 20 mai 2020, le Conseil communal de la jeunesse de Mulekera a condamné l’assassinat par balle d’un jeune du nom de Muhindo Vayilanda Justin, dans la cellule Bashu, quartier Butsili, ville de Beni (Nord-Kivu).

« Le Conseil de la jeunesse en commune Mulekera condamne l’assassinat par balles mardi soir de Monsieur Muhindo Vayilanda Justin. Ce jeune a été achevé par un homme vêtu en tenue militaire en cellule Bashu, quartier Butsili. En dépit des efforts des volontaires qui l’ont acheminé aux soins, Monsieur Justin, 30 ans révolus a rendu l’âme », regrette le président de cette structure juvénile, Kawa Ngoy Éric.

Face à l’insécurité grandissante ayant refait surface à Beni, le Conseil communal de la jeunesse de Mulekera veut voir les services de sécurité prendre de nouvelles stratégies pour imposer la sécurité et mettre la main sur les criminels qui se promènent en toute liberté dans la communauté militarisée.

Lire aussi  Nord-Kivu : Au moins 5454 ménages des déplacés et retournés de guerre vivent sans assistance à Rutshuru

« Aux services spécialisés de diligenter les enquêtes et juger les auteurs de la mort par balles des civils à Beni. À toute la jeunesse de se réserver des actions sous émotion mais d’appuyer les services étatiques dans la recherche des brigands « , a-t-il ajouté.

L’infortuné Muhindo Vayilanda Justin est allé succomber de ses blessures quelques minutes après dans une structure sanitaire dans cette partie de Beni. Cette nouvelle est confirmée par le chef du quartier Butsili, Josué Musanzalire qui indique que la dépouille mortelle est gardée à la morgue en attendant l’organisation des funérailles.

Les assaillants ont ravi téléphone et argent à la victime âgée d’au-moins 30 ans qui revenait de Ndindi où elle exerçait son travail de transfert de la monnaie électronique et téléchargement des musiques.

Au moins 3 (trois) personnes, dont 2 en commune Bungulu, ont été tuées par balles en l’espace d’un mois seulement à Beni.

Fabrice Ngima, à Beni

Lire aussi  Insécurité dans l'Est de la RDC : 900 nouvelles recrues dans l'armée quittent Beni pour Kisangani

Lire aussi

Les plus populaires