Ass. Nat./Montée du banditisme urbain : Kankonde attendu mardi prochain à la commission Défense et sécurité

La commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale recevra de nouveau le Vice-Premier Ministre, ministre de l’intérieur et sécurité Gilbert Kankonde mardi 26 mai à l’hémicycle du Palais du peuple. Celui-ci retournera pour répondre aux questions (une trentaine) lui posées par les députés membres de cette commission mardi 19 mai dernier.

Devant une soixantaine de députés membres de cette commission, Gilbert Kankonde a précédemment évoqué le problème des moyens et d’effectifs. C’est à quoi les élus lui ont répondu en évoquant plutôt des dysfonctionnements dans l’affectation des ressources, alors que l’Assemblée Nationale avait voté un budget conséquent pour la Défense et la sécurité nationale.

Concernant les allégations des tueries et kidnapping, Gilbert Kankonde avait renvoyé ses interlocuteurs aux enquêtes qui sont en cours.


Même réaction au sujet des allégations sur la présence des troupes étrangères où Gilbert Kankonde n’a pas répondu lors de sa précédente audition, se contentant de dire que les vérifications sont en cours. Sans doute que les députés reviendront mardi 26 mai sur la préoccupation. Au sujet de l’incursion de l’Armée Zambienne dans la province du Tanganyika, il a dit que la RDC privilégie le règlement par la voie diplomatique.

Lire aussi  Procès 100 jours : Malades, Kamerhe et Jammal représentés (audience en cours)

Plusieurs questions attendent des réponses de la part du vice-premier ministre mardi prochain.

En gros, ce membre du gouvernement va rencontrer les élus nationaux regroupés dans cette commission sur la montée de la criminalité dans plusieurs villes du pays. L’étape suivante sera l’élaboration des recommandations que l’Assemblée nationale va adresser au gouvernement. Ces recommandations seront adoptées en plénière avant leur transmission à l’exécutif national. Ensuite, le travail de monitoring sera fait par la commission de suivi des recommandations de la chambre basse du parlement.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires