RDC : « Je demeure loyale à l’autorité morale du FCC, ça s’appelle respect des engagements, pour le reste, la justice fera son travail » (Néné Ilunga N’kulu)

Nene Ilunga Nkulu a été officiellement notifiée par la Cour constitutionnelle de l’existence d’une requête en déchéance de son mandat parlementaire. Cette notification de la Cour constitutionnelle fait suite à la requête introduite par le regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) de Modeste Bahati Lukwebo.

La Cour constitutionnelle estime que ce mouvement politique « est régulièrement constitué par le Protocole d’accord suivant procès verbal de signature du 17 mai 2018 ».

Sur Twitter, Nene Nkulu indique qu’une requête n’est pas un arrêt de la cour. Elle dit garder le même état d’esprit qui l’a fait gagner les législatives en 2018 en accord avec le FCC et affirme avec constance qu’elle demeure loyale à son autorité .


« Une requête n’est pas un arrêt de la cour. Gardant le même état d’esprit qui nous a fait gagner les législatives en 2018 en accord avec le FCC et avec constance, je demeure loyale à son autorité morale. Ça s’appelle respect des engagements. Pour le reste, la justice fera son travail », peut-on lire sur son compte Twitter.

Lire aussi  Kinshasa-Nécrologie : Basile Bakualuena, ancien des SIC UNIKIN, n'est plus

Et d’ajouter, « Dr. Nene Nkulu n’a pas perdu son mandat parlementaire. Elle a plutôt reçu une simple notification ďune requête introduite par un avocat pour demander sa déchéance. Tous les députés nationaux de l’AFDC-A sont fermes et continuent à exprimer leur loyauté au FCC ».

En début de la semaine, plusieurs députés sur la liste AFDC-A aile Nene Nkulu ont été notifiés par la cour constitutionnelle d’une requête en déchéance de leurs mandants parlementaires, à la suite d’une requête introduite par l’AFDC-A de Bahati Lukwebo.

Tommy Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires