RDC : Insécurité généralisée, Félix Tshisekedi met en garde contre toute attitude de complaisance

Au cours de la 33e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 29 mai 2020 en télé travail, Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement à éradiquer le cycle de violations au pays. Au vu de l’insécurité qui tend à se généraliser dans certaines villes, en particulier à Kinshasa et à Lubumbashi, le Président de la République a instruit le Gouvernement à prendre toutes les dispositions qui s’imposent tout en mettant en garde « les autorités tant civiles que militaires qui se complaisent à tolérer une telle dégradation de la situation sécuritaire », peut-on lire sur le compte rendu de cette rencontre hebdomadaire fait par Eustache Muhonzi, Ministre d’État aux ressources Hydrauliques et Électricité, colistier de Jolino Makelele empêché.

Par ailleurs, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Aimé Ngoy Mukena et le Ministre Délégué auprès du Ministre de la Défense et Anciens Combattants, chargé des Anciens Combattants, Sylvain Mutombo ont signalé que la situation générale demeure relativement calme et globalement sous contrôle sur l’ensemble du Territoire national, nonobstant la persistance d’actes d’insécurité dans les provinces de l’Est,œuvre des groupes armés au préjudice des populations locales.

Lire aussi  À son tour, Mboso remonte les bretelles à Kabund (Document)

Le Ministre Délégué a rassuré que l’armée était bel et bien à l’œuvre à travers des opérations de petite, moyenne ou grande envergure, partout où la paix et la sécurité sont en danger.


Par rapport la situation sécuritaire au pays, Félix Tshisekedi, Président de la République prépare la tenue du conseil supérieur de la défense qui est un haut cadre de prise de décision. Les travaux préparatoires de cette rencontre se font entre le Vice-Premier Ministre ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde et son collègue de la défense nationale Aimé Ngoy Mukena.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires