Goma : Une dizaine des militants de l’UDPS interpellés par la police dans une marche anti-Malonda ce jeudi

Des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, ont été dispersés par la police avant de voir une dizaine d’entre eux être interprétés dans une marche pacifique organisée ce jeudi 9 juillet contre la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Selon le porte-parole du parti présidentiel au Nord-Kivu qui a été interrogé par ACTU7.CD , leurs camarades interpelés ont été conduits par la police dans un endroit inconnu jusque-là alors qu’ils ne manifestaient que pacifiquement conformément à la constitution du pays et dans le strict respect des règles barrières pour lutter contre le Coronavirus.

« Ils ont interpellé nos camarades, nous exigeons leur libération sans condition. Nous allons continuer jusqu’à ce que la nomination de Ronsard Malonda sera annulée, nous sommes et devons respecter l’État de droit, nous refusons la politisation de la CENI », a expliqué Augustin Kapila, porte-parole de l’UDPS au Nord-Kivu.


Mercredi dernier, une autre marche pacifique des mouvements citoyens et partis politiques réunis en synergie contre l’entérinement de Ronsard Malonda a été étouffée par la police. Une centaine des manifestants ont été interpellés puis relâchés dans la fin de la journée.

Lire aussi  Obsèques Monsengwo : Lisanga invite Ambongo à prendre des dispositions protocolaires pour la présence de Fayulu

Tommy Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires