Tanganyika : Pour avoir demandé la démission de Zoé Kabila, le président fédéral de l’UDPS Kibassa interpellé par l’ANR à Kongolo

Mashangao Lugunda Cédric, président fédéral de l’UDPS Kibassa dans la province du Tanganyika a été interpellé ce lundi 20 juillet 2020 par l’agence nationale des renseignements, ANR, à Kongolo.

Selon les informations parvenues à ACTU7.CD il est reproché à ce dernier d’avoir demandé la démission du gouverneur Zoé Kabila dans une déclaration où il dénonçait l’insécurité et la mégestion du gouverneur du Tanganyika.

« Après mon interpellation à l’ANR, le CP de l’ANR Kongolo me dira de revoir la déclaration et de dire à Monsieur le gouverneur de s’impliquer plutôt que de demander son départ, sinon les agents et fonctionnaires de Kongolo seront en danger et la vie de Cédric sera en danger. Et dire à la hiérarchie de l’UDPS Kibassa de prononcer cette déclaration. Et dire que cette déclaration n’est pas écrite par Mashangao Cédric, on a fait usage de faux, pour alléger un peu la tâche concernant le feu que l’UDPS Kibassa a allumé dans la province », confie la victime à ACTU7.CD.

Lire aussi  UNPC : Kasonga Tshilunde candidat à sa propre succession (officiel)

Selon le président fédéral de l’UDPS Kibassa Tanganyika 2, parmi « les points qui relèvent de la mauvaise gestion de la province de Tanganyika, figurent : Le pont Lualaba à Kongolo dont les travaux devais s’effectuer en 3 mois mais qui est rester abandonné , Le pont de Kabondo à Kalemie qui reste en très mauvais état ; aucune action aujourd’hui pour l’entretien du pont; les problèmes de l’insécurité dans le territoire de Nyunzu et la corruption au sein des services de l’État ».

Contacté par ACTU7.CD, M. Faustin, REDOCA (Numéro 2 de l’ANR) de la province du Tanganyika a dit ne pas être informé de cette situation.

Le président fédéral de l’UDPS Kibassa Tanganyika 2 prévoit une marche dans les prochains jours pour protester contre les faits évoqués ci-haut.

Jeff Kaleb Hobiang

Lire aussi

Les plus populaires